leader manager

Comment Gandhi peut vous aider à devenir un meilleur manager

Un homme frêle, chétif, vêtu d’une toge. Gandhi. 

Vous ne voyez pas très bien le rapport en Gandhiet les Ressources Humaines.

Normal.

On est loin de l’image du manager.

Une chose à savoir : 300 millions de personnes.

C’est le nombre de personnes qu’il a réussi à mobiliser en faveur de la non-violence. 

Et si je vous disais que la vie de Gandhi peut vous aider à devenir un meilleur manager, un meilleur leader ?

Et vous arriviez à avoir un peu de Gandhi en vous pour intéragir avec plus de sérénité avec vos salariés ?

Vous pouvez calquer sa sagesse, ses actions les plus nobles pour devenir un meilleur leader et donc un meilleur manager.

Dans cet article, vous allez découvrir les 3 principes à mettre en place pour imiter la sagesse de Gandhi et ainsi devenir un meilleur manager.

Gandhi c’est LE héros de l’indépendance de l’Inde. C’est le leader du mouvement non-violent !

Son action a été exemplaire. Il a offert l’indépendance à l’Inde sans violence.

Trêve de bavardage. Venant en aux faits !

Construisez une communication impactante et harmonieuse 

On a souvent associé Gandhi a un mouvement non-violent, pacifique ayant abouti à la l’indépendance de l’Inde.

Le mot le plus approprié c’est celui de la non-nuisance. Ne pas nuire aux autres pour avoir ce que l’on souhaite.

Cette conception va donc au-delà de la non-violence.

Gandhi se refusait à nuire aux autres. C’est le concept que l’on appelle l’ Ahimsa – refuser de blesser ou insulter l’autre

 Maitriser sa communication verbale

La communication rythme notre vie et surtout notre vie professionnelle :

  • Parler pour convaincre un candidat d’accepter notre offre
  • Jouer le rôle de médiateur lors d’une tension entre deux salariés
  • Notifier au salarié que le travail doit être refait.

Autant d’occasion où nous pouvons faire des erreurs de communication.

Voici la méthode pour ne plus faire d’erreur en manière de communication verbale.

Comprenez avant d’agir

Gandhi commence à établir un état précis des conditions des paysans, au Champaran. Pour comprendre la situation dans son intégralité. Il refuse de quitter le lieu et se fait arrêter.

Pouvez-vous traverser la route avant d’avoir regardé qu’il n’y a pas de voiture ? Non.

Sans quoi vous risquez de vous faire écraser. Pour ne pas avoir à douter, vous analyser la situation. 

Je vais vous raconter une histoire :

Vous avez donc regardé à droite, à gauche, à droite. Une voiture est à quelques mètres de vous.

Vous avez décidé de ne pas traverser, vous avez agi. 

En analysant la situation, cela vous a permis de bien agir.

C’est exactement la même chose dans la communication. C’est pour cela que l’on répète si souvent aux enfants, tourne ta langue 7 fois dans ta bouche avant de parler.

Je vous recommande d’analyser la situation de façon détachée, sans jugement et sans interprétation.

Par exemple, si vous avez à gérer un conflit entre deux salariés.

Avant de jouer le rôle de médiateur, vous devez analyser la situation.

  • Que s’est-il passé ?
  • Quand est-ce que cela s’est passé ?
  • Qui est concerné par ce conflit ?

Le conseil : Ne prenez surtout pas parti, ne portez pas de jugement et n’interprétez pas. Contentez-vous de comprendre et de collecter le maximum d’informations.

Ne soyez pas en opposition frontale

Gandhi ne s’est pas opposé de façon frontale aux anglais. Il a cherché à aménager une résistance non violente et à agir sur les rapports entre les parties.

L’opposition frontale peut être définie comme un désaccord entre personnes face à face.

L’opposition frontale amène à de la violence verbale, physique et sans un arrêt de l’escalade de la violence, il sera difficile de résoudre.

N’entrainez pas dans cette escalade. Si vous êtes le chef d’entreprise, le manager c’est à vous d’adopter un comportement de leader.

Le conseil : adoptez une position de leader

Concevez des actions simples et marquantes

Gandhi a réussi à mobiliser l’Inde par des actions simples et symboliques : le boycott des produits anglais, la «marche du sel», etc. 

Si vous souhaitez que vos actions soient audibles pour vos salariés, faites ceci :

  • De la simplicité
  • De l’inattendu
  • Du concret
  • De la crédibilité
  • De l’émotion
  • Une histoire

Le conseil : Concevez un message, simple, inattendu, concret, crédible, alliant émotion et histoire.

Pour aller plus loin : je vous invite à lire le livre ces idées qui collent : pourquoi certaines idées survivent et d’autres meurent

Formulez de façon claire et calme sa demande

Le premier principe de la lutte menée par Gandhi c’est de ne pas avoir recours à la violence. Il s’agissait de rester patient. 

Je vous recommande de formuler votre demande de façon claire.

Peut-être que votre discours n’est pas clair. Dans ces conditions comment voulez-vous que cela soit votre interlocuteur ?

Retenez une chose, il n’est pas dans votre tête.

Pour formuler une demande claire suivez ces quelques conseils :

  • Que voulons-nous que les autres fassent différemment ?
  • Pour quelles raisons voulons-nous qu’ils le fassent ?

Les réponses à ces questions doivent être formulées dans un langage positif.

Vous avez réussi à formuler une demande claire encore faut-il qu’elle soit énoncé sans colère.

Crier c’était épuisant, physiquement mais aussi moralement. On ne peut pas prendre du plaisir à crier. 

Rappelez-vous que votre équipe vous ressemble si vous criez, votre équipe en fera autant. 

Crier sur un collaborateur alors qu’il y a d’autres personnes autour, collaborateurs, fournisseurs, clients équivaut à crier sur tout le monde en même temps. Sympathique l’ambiance !

Vous devez donc apprendre à maitriser votre colère.

La colère est suffocante. 

Il faut donc apprendre à respirer plus doucement

Compter jusqu’à 10 pour faire évacuer colère et soufflez.

La communication verbale maitrisée et harmonieuse que retenir :

  • Renseignez-vous avant d’agir
  • Ne soyez pas en opposition frontale
  • Concevez des actions simples et marquantes
  • Formuler de façon claire et calme sa demande

Intéressez-vous à l’autre de façon bienveillante

Cette non-nuisance qu’à porter Gandhi se traduit également dans son attitude.

L’attitude de Gandhi est remplie de bienveillance.

Il est à l’origine de l’indépendance de l’Inde. Un homme seul à l’origine de l’Indépendance d’une nation sans un soupçon de violence.

Vous pouvez vous aussi reproduire son exemple de bienveillance.

Manifestez de l’empathie

Dans le monde de l’entreprise, chacun pense à son problème personnel avant de penser à celui des autres. Chacun pense que son problème est plus important que celui des autres.

En montrant de l’empathie en tant que manager, vous vous différenceriez de la masse.

L’empathie c’est un rare, c’est appréciable. C’est pour cela que vous devez en user.

Apprenez à écouter

Gandhi rencontre des paysans et leur donne, à tous, le sentiment que leur cause vaut la peine d’être défendue. Avec une équipe de jeunes avocats, il  collecte plus de 8 000 témoignages et dresse un état des lieux de la situation d’extrême dénuement dans laquelle se trouve la population.

Il a fait preuve d’écoute. C’est également ce que vous devez faire pour mobiliser votre équipe.

Surtout que 76 % des salariés considèrent qu’un manager doit savoir écouter, selon une étude réalisé par  Comundi.

Un adulte passé 70 % de son temps à communiquer d’une façon ou d’une autre (source : Adler, R.Rosenfeld, L et Proctor) : 

  • Écrire : 9 %
  • Lire : 16%, 
  • Parler : 30 %
  • Écoutez 45 %

Pourtant on entend plus que l’on écoute.

Écouter c’est donc savoir se taire et être attentif.

Les bonnes pratiques pour savoir écouter activement : 

  • Regarder son interlocuteur dans les yeux
  • Avoir une expression neutre pour en pas juger son interlocuteur
  • Avoir une intonation bienveillante
  • Prendre des notes 
  • Sourire à son interlocuteur
  • Ne pas couper la parole

L’écoute Active c’est-à-dire sincère et empathie permet de comprendre une situation de pouvoir agir en conséquence sans craindre de fer mal.

De faire sentir à son interlocuteur qui est important : créer un climat de confiance

Cultivez la gentillesse

31 % des salariés estiment que le pire défaut que leur manager est le stress qu’ils génèrent sur eux.

Adopter une attitude gentille vous aidera à réduire le stress de vos équipes.

Vous les voyez en difficultés, proposez-leur spontanément votre aide. 

Apprenez à sourire


Le sourire est l’une des choses que l’on ne peut pas acheter.

Avez-vous déjà comparé le sourire d’un(e) Français(e) à celui d’un(e) Thaïlandais(e) par exemple ?

Je l’ai vu cette différence. Le sourire français est, pardon de vous le dire, bien triste.

Ceux qui voyagent savent après être revenu en France, les occidentaux ne sourient pas beaucoup…

Quelle dommage car une équipe ressemble à son manager !

Si vous ne souriez pas, comment voulez-vous que vos salariés soient souriant avec vous, entre eux, avec vos clients.

D’autant qu’une attitude optimiste remplie de sourire sera votre meilleur allié en cas gestion des crises. Vous arrivez à vous faire respecter beaucoup plus facilement qu’en hurlant.

Pour aller plus loin : le management par le sourire h

L’humain bienveillant que retenir

  • Manifestez de l’empathie
  • Apprendre à écouter
  • Cultivez la gentillesse
  • Sourire, vous devrez

Pour aller plus loin sur la bienveillance : les 5 pires erreurs du manager qui se pensent bienveillant

Lisez un autre article du blog mafuturecrue sur la bonne façon de dire bonjour en entreprise

Cultivez la cohérence

Adopter un management fondé sur des paroles harmonieuses et une bienveillance n’a pas de sens sans cohérence.

A l’instar de Gandhi qui se retrouve au milieu d’une polémique suite à des écrits publiés avant sa trentaine. On l’accuse d’être raciste.

La controverse Gandhi accusé de racisme 

Gandhi était-il raciste ? Vous avez regardé cette vidéo. Vous avez compris que les propos de Gandhi et ses actions menées n’étaient pas cohérentes.

Pire, son statut est presque remis en cause.

La leçon que vous pouvez en tirer : Vous devez donc être exemplaire.

Les pensées et les actes doivent être en cohérence.

Soyez donc cohérent sans quoi votre statut de manager, votre image peuvent être remis en cause.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles sont les valeurs de l’entreprise ? 
  • Incarnez-vous réellement les valeurs de l’entreprise, au-delà des valeurs affichées ?
  • En tant que manager, existe-t-il une vraie cohérence entre vos paroles et vos actes, vos messages et votre impact ? 

Si les réponses à ces deux dernières questions sont négatives, il faut agir sans plus tarder.

Une valeur n’a aucun intérêt que si elle n’est pas appliquée dans la réalité.

Inspirez-vous des réussites et des échecs de Gandhi pour devenir un meilleur manager

Vous devez retenir que Gandhi n’est pas né leader. Il l’ait devenu. 

En adoptant les bonnes pratiques, vous pourrez vous aussi devenir un meilleur manager.

En résumé, voici les 3 principes :

Construisez une communication impactante et harmonieuse

On dit souvent que les mots prononcés sont plus violents que les coups. Votre parole doit être la moins blessante possible. Pour cela, vous pouvez adopter une communication positive.

  • Renseignez-vous avant d’agir
  • Ne soyez pas en opposition frontale
  • Concevez des actions simples et marquantes
  • Formuler de façon claire et calme sa demande

Intéressez-vous à l’autre de façon bienveillante

Vos collaborateurs ne sont de simples salariés. Ce sont des êtres humains avec lesquels vous intéragissez qui ont des émotions, une vie en dehors du travail. Posez-vous une seule question : est-ce que j’aimerai être traité de la même façon dont je suis traité(e) ?

  • Manifester de l’empathie
  • Apprendre à écouter
  • Cultivez la gentillesse
  • Sourire, vous devrez

Cultivez la cohérence

Ne faites pas comme Gandhi, soyez cohérent si vous souhaitez être considéré comme un leader.

Si vous suivez ces 3 principes, vous vous ferez de façon différente de la masse. Vous deviendrez un bien meilleur manager.

Passez massivement à l’action, sans quoi la lecture de cet article sera vaine.

Pour aller plus loin : Influencer comme Gandhi

Et vous quelles sont les caractéristiques de Gandhi que vous possédez déjà ?

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  

2 commentaires pour “Comment Gandhi peut vous aider à devenir un meilleur manager

  1. Merci pour cette article ! Compliqué parfois de gérer un conflit car les émotions nous débordent, pour gandhi pense tu justement que être trop gentil peut nuire dans notre management ?

    1. Merci pour ton commentaire Quentin.
      Je suis convaincue que la gentillesse peut faire des miracles. En revanche, être gentil.lle ne signifie pas tout accepter. Il y a être gentil.lle et penser être gentil.lle, c’est bien différent.
      Si on parle de Gandhi justement, il pronait la non-nuisance jusqu’à une certaine limite. A partir du moment où d’autres personnes usent de la violence envers toi, on se défend.
      Pour rebondir sur les émotions à gérer en cas conflit, oui ce n’est pas facile. C’est justement d’une émotion négative que né le conflit. Sans émotion, ce n’est rien d’autre qu’un problème. Je prépare d’ailleurs quelques articles sur les conflits 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *