Experts-comptables : 9 raisons qui expliquent que personne ne postule à vos offres d’emploi

Experts-comptables : 9 raisons qui expliquent que personne ne postule à vos offres d’emploi

L’offre d’emploi c’est l‘un des premiers moyens (site emploi, réseau de candidats, cabinet de recrutement) pour recruter.

Bien souvent, votre annonce se noie dans la masse d’Hub Emploi ou tout autre job board, c’est normal que vous ne receviez que peu de candidatures. 

Si cela peut vous rassurer, vous n’êtes pas les seuls.

67% des cabinets d’expertise comptables ne reçoivent pas assez de candidature, d’après une étude menée par la Fed Finance.

Certes, vous pouvez y remédier en sourçant de façon passive comme je vous l’explique dans l’article précédent, mais ce n’est pas la solution sur le court et le long terme. 

Votre offre d’emploi, c’est le premier contact que va avoir votre hypothétique candidat. Il vaut mieux qu’elle lui donne envie.

Et c’est pourtant une partie qui est le plus négligée !

Dans cet article, je vous parle de 9 erreurs récurrentes dans la rédaction des offres d’emploi des cabinets d’expertise comptable. 

#1 Un titre identique

Les offres d’emploi sont nombreuses, le candidat ne postulera qu’à une dizaine d’annonces avant de trouver son cabinet.

La guerre de l’attention est donc lancée.

Et elle commence avec le premier élément que les candidats voient : le titre.

Pourtant les titres sont génériques et se ressemblent tous. Sur quel titre cliquer entre “comptable” et “collaborateur comptable” ?

Il est donc vital de l’optimiser afin que ce soit sur votre annonce qu’il clique.

Les titres sont identiques

Comptable

Comptable général

Collaborateur comptable

Responsable de dossier

Mes conseils :

Pour cela vous pouvez choisir en une de ces options :

  • Citer dans le titre l’arrondissement de la ville. Mentionner Paris par exemple ne suffit pas, dans quel quartier êtes-vous ? Vous êtes à Marseille très bien, dans le centre ville, avec une possibilité de se garer facilement ? Dites le à vos candidats.
  • Nommer un de vos avantages clé : télétravail, 20 jours de RTT, semaine de 4 jours hors période fiscale…
  • Mentionner la rémunération 
  • Préciser à qui le poste est ouvert : en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation, en CDI, en CDD, à temps partiel
  • Donner un coup de punch à vos titres : collaborateur comptable peut ainsi devenir accompagnateur d’entrepreneurs

#2 Une offre publiée uniquement sur HubEmploi

Si vous n’avez pas trouvé votre candidat grâce à votre réseau (base de donnée de candidats, anciens salariés, anciens stagiaires, réseaux de votre réseaux), la publication de votre offre d’emploi est essentielle.

Bien souvent, je constate que l’offre d’emploi est publiée uniquement sur HubEmploi.

Pourtant HubEmploi n’est connu que par les initiés des cabinets comptables et les étudiants de comptabilité. Pour ne pas exclure, la très grande partie de la profession, diversifier ces canaux de publication est primordial.

Mes conseils :

  • publier votre offre d’emploi d‘autres job board comme Pôle EmploiIndeed ou encore l’APEC
  • insérer votre offre d’emploi sur votre site carrière 
  • faire un post sur les réseaux sociaux pour mentionner que votre cabinet recrute. Attention cette démarche fonctionne efficacement que si vous avez mis en place une stratégie sur LinkedIn.

#3 Être flou sur la rémunération (ou pire ne pas en faire mention)

« Rémunération en fonction du profil » 
« Rémunération négociable ».

Saviez-vous que la rémunération est l’information la plus recherchée par les candidats à la lecture d’une offre d’emploi ?

Le temps d’attention de vos candidats est limité. Autant leur donner ce qu’ils sont venus chercher.

7 candidats sur 10 dans l’expertise attendent de retrouver cette information.

La rémunération est donc un élément à mentionner sur votre annonce mais également sur vos posts LinkedIn

Mes conseils :

  • Communiquer la rémunération de façon claire et précis en la mettant en gras et pourquoi pas en haut de votre annonce
  • Ne revaloriser pas une rémunération pour attirer des candidats, il n’y a rien de pire pour les fuir
  • La rémunération est évolutive précisez-le en donnant des détails. Il ne s’agit pas de se contenter de mentionner rémunération évolutive. Pourquoi ? Il est dans le top 3 des critères de fidélisation (55%)

#4 Miser sur la description de votre cabinet 

« Cabinet à taille humaine. »
« Leader dans notre marché. »
« Vous souhaitez vous investir au sein d’un cabinet en constante évolution au sein d’un Réseau de Cabinets d’Expertise Comptable reconnu et indépendant. »

Vous parlez de vous, très bien ! Mais commencer par vous montrer réellement. Ces phrases ne vous permettent pas de vous montrer. On les retrouve partout au point qu’elles n’ont plus aucun sens. Il vous faut vous différencier.

On veut voir des êtres humains et connaitre le cabinet.

Mes conseils :

  • insérer les liens vers votre site web et de vos réseaux sociaux afin que vos candidats apprennent à vous connaitre. Votre annonce doit tout de même rester percutante !
  • rajouter le nom du collaborateur qui formera le nouvel arrivant ou celui avec qui le partagera le bureau
  • préciser le nombre de collaborateurs dans l’entreprise
  • insérer le profil LinkedIn de l’expert-comptable

#5 Faire miroiter des choses à vos candidats

« Ce poste constitue une véritable opportunité de carrière. »
« Une association est possible. »
« Nous favoriserons votre épanouissement professionnel par notre organisation, la formation continue et une évolution en fonction de vos compétences. »

Dites des choses qui sont vraies et surtout argumentées !

Peut-être, pensez-vous que la formation est au top dans votre cabinet. Avez-vous d’abord demandé à vos collaborateurs/collaboratrices en interne ce qu’ils en pensaient ? 

Mon conseil : montrer votre différence par un exemple concret !

#6 Exiger des compétences trop importantes ou floues

« Vous bénéficiez d’une expérience réussie en cabinet. »
« La pratique de l’anglais est un plus. »
« Vous souhaitez relever un nouveau challenge. » 
« Connaissance du logiciel Coala souhaitable. »

Plus vous mettrez d’exigences dans vos annonces, plus vous limitez le nombre de personnes qui vont postuler.

La juxtaposition des exigences floues, trop importantes n’a que pour effet de repousser votre candidat.

Imaginez cumuler simplement de ces 4 phrases dans la même annonce. Combien de personnes à votre avis comptez-vous attirer ?

J’ai pu en relever quelques dizaines de phrases dans les annonces qui repoussent les collaborateurs de postuler. 

Mon conseil : Bannissez la phrase suivante « dans l’idéal »

#7 Parler de vous en premier 

« Notre cabinet d’expertise comptable est un groupe pluridisciplinaire »
« Il accompagne au quotidien les entreprises ainsi que leurs dirigeants dans les domaines de l’audit, de l’expertise comptable, et du conseil. »
« Membre du groupement national » 

Vous pouvez parler de vous ! D’ailleurs, je vous y encourage mais miser davantage sur des éléments qui peuvent intéresser vos salariés.

  • Quelle est la vision de votre entreprise ?
  • Quelle en est sa raison d’être
  • Pourquoi avez-vous créer cette entreprise

Au travers, cela vous donnerez envie à des candidats de postuler.

Surtout, pensez aux candidats en premier

Vous devez le séduire. Quel intérêt aurait-il à postuler dans votre entreprise ? 

Donner aux candidats ce qu’il est venu chercher !

D’après l’étude Fed, l’ambiance de travail et l’état d’esprit, c’est le 3ème critère.

Les 3 critères principaux critères pour choisir son cabinet de la part d’un candidat :

  • 76% Rémunération 
  • 65% Situation géographique 
  • 52% État d’esprit / ambiance du cabinet 

Mon conseil : Parler des avantages que peut retrouver votre candidat dans votre entreprise. Séduisez-le d’abord ! 

#8 Anonymer l’offre d’emploi

Si vous publiez vos offres vous-mêmes, il n’y a pas de raison de publier une annonce anonyme.

Votre offre d’emploi est un moyen de trouver votre candidat, mais il devrait également être une vitrine de votre entreprise.

Une vitrine devant laquelle on a envie de flâner et que l’on se rappelle et qui donne envie de postuler à un autre moment et que l’on recommande même.

Une offre anonymée renvoie l’image que l’entreprise à quelque chose à cacher.

Mes conseils :

  • communiquer clairement le nom de votre cabinet et son adresse
  • rajouter une adresse mail de type prénom.nom@nomcabinet.fr plutôt qu’une adresse acceuil@nomcabinet.fr. Les candidats retiennent davantage les noms et prénoms que ce type d’adresse. 

#9 Votre offre d’emploi n’est pas lu

Le candidat est aussi rapide pour lire une offre d’emploi que vous son CV.

Lui faciliter la tâche en rendant l’offre agréable à lire est un élément sur lequel il vous faut faire attention.

Voici le type d’annonce que j’ai l’occasion de lire sur HubEmploi :

Autant dire que ce type d’annonce est illisible. Il y a pourtant des avantages qui sont indéniables lorsque l’on s’y penche de près.

Il reste difficile pour le candidat de rechercher les informations clés.

Mes conseils :

  • aérer votre annonce en créant de vrais paragraphes
  • mettre en valeur les éléments que vous jugez important : rémunération, type de contrat, avantages sociaux, nom du cabinet

Votre offre d’emploi est également votre vitrine pour vos prochains recrutements

À ce stade, les candidats ne passent que quelques secondes à lire la description de poste, alors donnez-leur les informations qu’ils recherchent. 

Si vous ne deviez retenir qu’une chose, se serait ceci : les candidats postuleront que s’ils ont une chance de décrocher le poste

En somme, les candidats veulent savoir si cela vaut la peine d’investir de leur temps
Une fois que vous aurez retenu leur attention, ils voudront en savoir plus sur le poste proposé. 

Alors autant donner envie dès l’annonce pour être sûr d’attirer vos candidats. Une annonce bien rédigée permet non seulement d’augmenter le nombre de CV mais également de marquer les esprits auprès de vos candidats.

Parlez davantage à votre candidat afin qu’il postule mais surtout qu’il se rappelle de vous ! Le recrutement est une démarche globale chaque détail.

Vous avez besoin d’aide dans vos recrutements, parlons-en de vive voix.

Et vous, qui rédige vos offres d’emploi ? Quel conseil pouvez-vous appliquer dès demain ?

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire