comment mieux communiquer avec mes salaries

Comment mieux communiquer vos salariés (en évitant les biais)

Vous êtes un jeune entrepreneur avec une activité florissante ?

Vous songez à recruter des salariés, mais vous ne maitrisez pas les codes de la gestion du personnel, ni comment instaurer un management bienveillant ?

Mais vous vous rendez compte que communiquer avec vos salariés n’est pas une mince affaire.

Et bien oui la communication cela s’apprend. C’est un effort de tous les jours.

Restez attentif aux lignes qui suivent, je vous explique pourquoi il existe certains biais de communication en entreprise et comment y remédier. 

Comment mieux communiquer avec vos salariés ? Focus sur les freins

Je me suis replongée dans mes propres expériences professionnelles en tant que salariée pour vous parler de la communication en entreprise. Je n’ai pas toujours été à l’aise pour dialoguer avec ma hiérarchie. Je fais même un parallèle avec un exemple de la vie quotidienne, très significatif des blocages que l’on peut rencontrer pour exprimer nos opinions. Prenons l’exemple du restaurant, vous êtes impatient de goûter à votre plat préféré, mais arrivé sur votre table, le résultat est décevant. Combien d’entre-vous osent dire très spontanément au serveur que le repas n’était pas à la hauteur ? A mon avis, très peu ! 

Même lorsque le serveur vous demande si le repas s’est bien passé, généralement si vous l’avez trouvé médiocre, vous ne direz pas réellement le fond de votre pensée, vous édulcorez les faits. 

Ce parallèle du restaurant peut tout à fait se faire avec le monde de l’entreprise. 

Combien de salariés vont naturellement dire à leurs supérieurs hiérarchiques, leur sentiment profond sur la vie de l’entreprise et son management ? Pratiquement personne !

Comment libérer la parole au travail ? Un début d’explication 

A l’inverse, n’avez-vous pas remarqué que la parole se libère un peu, dès lors que vous interrogez votre salarié sur son ressenti ? Une prise de parole qui reste malgré tout dans la retenue. La question de la fluidité du dialogue avec les salariés est un thème qui revient tel un leitmotiv chez de nombreux entrepreneurs. Pour vous illustrer ce cas, je vous raconte une nouvelle anecdote personnelle. 

Un jour j’annonce à mon employeur mon souhait de mettre fin à ma période d’essai. A votre avis, quelle a été la première réaction de mon employeur ?

Il est allé voir une autre salariée pour lui demander si elle était au courant. Question à laquelle, elle répond par l’affirmative. Et là, incompréhension totale, il lui reproche de ne pas l’avoir tenu informé. Bien évidemment, il n’appartient pas au collègue de délivrer à la hiérarchie des informations confidentielles à mon sujet. En réalité, c’était mon rôle de communiquer auprès de mon employeur sur ma future intention. Mais, dans mon esprit cette notion de hiérarchie et de management pyramidal, m’empêchaient d’aborder le sujet de manière naturelle. 

C’est factuel, lorsque vous êtes salarié, vous nouez des relations plus profondes avec vos collègues qu’avec votre chef. Vous les côtoyez davantage, vous partagez des moments avec eux. Avec le supérieur hiérarchique, une distance s’instaure naturellement. Car nous avons un rapport à l’autorité encore très ancré dans nos cultures. Un rapport au pouvoirencore un peu ambivalent qui peut rendre les relations rigides. 

Du management pyramidal au management collaboratif 

En France, contrairement aux pays anglo-saxons ou scandinaves, la structure pyramidale est encore très enracinée dans nos traditions. Mais la société change et ce mode relationnel ne répond plus aux attentes des salariés.

Aussi, pour faire évoluer les comportements, apporter un peu de souplesse et diminuer cette distance hiérarchique, il appartient aux managers de reconsidérer leur posture.

Etre proactif c’est aller au contact de vos salariés, vous intéresser à lui et ne pas attendre qu’il vienne vous poser des questions.

Pour améliorer les rapports, le manager 2.0 doit être capable de poser les questions suivantes : 

  • Comment vous sentez-vous au sein de notre entreprise depuis votre arrivée ?
  • Avez-vous des remarques à me faire remonter ?

Même si ce premier pas est réalisé par le manager, dans les faits la réalité n’est pas toujours aussi simple. Nous nous heurtons toujours au même plafond de verre, ces freins qui empêchent les salariés de parler en toute transparence. Le salarié ne se sent pas libre de tout dire, par crainte de répercussion sur son poste. Ce biais de communication que nous évoquons ici, n’est pas inhérent aux ressources humaines, il est universel. L’objectif de ce podcast est donc de le contrecarrer. 

A travers des exemples concrets, je vais vous donner les outils d’une communication efficace en entreprise, et surtout comment recréer une relation authentique avec vos salariés. 

6 éléments-clés d’une communication interne réussie 

1/ Poser des questions ouvertes à vos salariés 

Pourquoi ouverte ?

L’intérêt ici est de lui laisser une totale liberté d’expression. En n’orientant pas trop les questions pour ne pas le contraindre à faire une réponse dirigée.

Si vous sentez qu’il n’est pas en mesure capable de livrer ses impressions même en format ouvert, recentrez le débat vers des questions fermées et élargissez petit à petit.

Bon à savoir : sachez qu’au début, les réponses des salariés seront toujours données avec une certaine réserve. Et c’est normal. Il est important de passer par cette première étape pour établir un premier contact et créer du lien avec vos salariés.

2/ Solliciter l’avis des collaborateurs  

Par exemple, vous avez recruté une nouvelle recrue, vous pouvez également obtenir des premiers échos en interrogeant les membres de son équipe. 

  • Comment se passe l’arrivée et l’intégration de votre nouveau collaborateur ?
  • Le trouvez-vous satisfait de sa mission et de ses conditions de travail ?

Ces observations viendront nourrir votre réflexion, soit en vous apportant des informations supplémentaires ou complémentaires. 

3/ Développer les supports de communication interne

Au lieu de partir sur une interaction orale, vous pouvez également sonder vos salariés de manière plus informelle, notamment par la mise en place de supports écrits :

  • QCM 
  • Boîte à suggestions : elle a pour avantage de protéger l’anonymat et donc de libérer la parole.

4/ Créer une culture d’entreprise

Ce paramètre est primordial, instaurer une culture d’entreprise c’est assurer une cohésion et motivation au sein d’une équipe. Comment amener vos salariés à se confier ?

En instaurant une politique de la porte ouverte : à savoir planifier des créneaux d’écoute. Aviser vos salariés de vos disponibilités ponctuelles afin qu’ils se sentent libres de venir vous parler sans contrainte.

Ainsi, vous participez à construire un climat de confiance, vous leur véhiculez un message fondamental à travers cette action : je suis à votre écoute. 

Toute politique de communication passe par une politique d’intégration. Dès votre premier salarié, tous ces outils d’aide à la communication interne en entreprise doivent être actionnés.

Dès que ce climat est créé, de facto il engendre un effet boule de neige. Un nouveau salarié arrivant dans votre entreprise, remarquera aussitôt un environnement de travail sain et équilibré.

Ce sentiment de bonheur au travail rejaillira à travers le discours de vos anciens salariés qui se transformeront en ambassadeurs de votre entreprise.

5/ Organiser des réunions

Ces temps de rencontre avec vos équipes devront être proposés avec parcimonie. L’objectif n’est pas de tomber dans une réunionite aiguë, mais de recueillir des informations sur le bien-être de vos salariés.

Pour ce faire, vous appliquez la technique des questions ouvertes, à l’ensemble de votre équipe.

Cette stratégie favorise les prises de parole, en effet il suffit souvent qu’un seul salarié commence pour galvaniser la foule et délier les langues.

6/ Bilan de départ d’un salarié 

Lorsqu’un salarié s’apprête à quitter l’entreprise, il est important de faire un bilan de son expérience et récolter un feedback constructif. 

  • Demandez lui son opinion sur l’ensemble de sa mission,
  • quels points ont été positifs ou négatifs ? 

Non seulement vous êtes dans un management bienveillant, mais surtout vous construisez une relation avec votre salarié sur la base d’un respect commun.

Les informations recueillies vous permettront d’améliorer votre politique de communication interne et les corriger.

En effet, le salarié peut vous quitter pour de nombreuses raisons : manque de perspective professionnelle, meilleure rémunération sur le nouveau poste, etc.

Aujourd’hui à l’ère des réseaux sociaux, la propagation d’une mauvaise réputation d’une entreprise se diffuse à vitesse grand V.

Il est donc important de travailler dans le respect de chacun, que ce soit avec une nouvelle recrue, un salarié ancien, ou un collaborateur sur le départ.

Avant de conclure, j’attire votre attention sur un dernier point pour une bonne communication en entreprise et vous invite à méditer dessus.

Lorsque votre entreprise va commencer à se développer, vous allez nécessairement déléguer certaines parties de votre activité, comme la gestion des clients par vos salariés par exemple.

Si vous avez une communication défaillante avec vos salariés, pensez-vous qu’ils se sentiront enclin à vous faire remonter d’éventuelles insatisfactions clients ?

Vous voulez éviter les biais de communication les plus courants dans le monde du travail, n’attendez plus et mettez ces techniques en place !

En créant avec vos salariés une relation humaine de proximité, vous réduisez tous les biais de communication qui pourraient nuire à votre activité et à votre business au sens large.

Alors convaincu ? Les bienfaits d’une communication interne réussie sont nombreux, l’essayer c’est l’adopter !

Retrouvez cet article en podcast en cliquant ici  

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur Facebook | Instagram | LinkedIn | Twitter

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire pour “Comment mieux communiquer vos salariés (en évitant les biais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *